Une soirée à l’Opéra

Bonjour !

Marre de sortir au même endroit et de voir les mêmes têtes ? Pourquoi ne pas changer un peu: allions divertissement et culture, en passant une soirée à l’Opéra de Marseille !

Mercredi dernier Line et moi avons eu la chance de recevoir deux places pour Tosca, de Giacomo Puccini. Début du spectacle à 20h précises.

« Séduisant, passionnant, intense de bout en bout, voilà peut-être le seul opéra au monde dont le succès public fut immédiat et ne s’est jamais démenti »

Tosca Visuel

15h30 – Arrivée chez moi. Détendue, décidée, j’ouvre mon placard et en sors ma petite robe noire préférée. Elle est encore dans sa housse depuis son dernier passage au pressing.

15h32 – Drame. Le pressing a @&?ùé ma robe. Les coutures ont fondu, elle est importable. J’ai d’autres robes noires mais c’était ma préférée.

15h35 – J’envoie des sms paniqués à Line.

15h45 – Je sors toutes mes autres robes mais moi, je voulais celle-là.

16h – J’arrête de bouder et je me résigne à porter ma robe noire toutes-occasions. Celles que je sors pour… toutes les occasions, puisqu’elle va avec tout. Le seul problème c’est que j’en ai marre d’être habillée pareil sur toutes les photos. Je mets mes talons.

Avant/Après : tout est dans le détail...

Avant/Après : tout est dans le détail…

16h15 – Non, décidément je ne sais toujours pas marcher avec des talons. Je les mets dans un sac et j’enfile mes bottines pour sortir.

16h30 – Je rejoins (enfin) Line au Starbucks.

16h45 – Nous passons tellement de temps ici qu’on nous propose d’acheter des gobelets réutilisables pour les laisser sur place, sur notre étagère attitrée. Personne n’a de marqueur, nous emportons les gobelets.

17h25 – Nous allons au Jardin Montgrand parce que Line a lu mon précédent article et est tombée amoureuse des biscuits personnalisés.

18h25 – Nous arrivons chez Line. Elle me montre ses progrès en twerk, se change, je me maquille et on fait décongeler des brocolis et chauffer de l’eau pour les pâtes.

19h30 – 19H30 ?????????? Les pâtes sont tout juste cuites, les brocolis tout juste tièdes. Je propose de verser ça dans nos gobelets Starbucks et de manger en route.

19h35 – Nous courons, un gobelet dans une main, une fourchette en plastique dans l’autre et les talons dans le sac.

19h38 – Nous mangeons nos pâtes-brocolis de façon raffinée à l’arrêt du tramway qui n’arrive pas. Nous sommes observées et (sans doute) enviées.

légende

On ne sait pas ce qui se remarquait le plus…

19h52 – Arrivées à Belsunce, nous courons et les pâtes semblent, après coup, être une mauvaise idée.

19h56 – Nous nous arrêtons dans un recoin tout près de l’Opéra pour changer de chaussures et vérifier qu’il ne nous reste pas de brocolis entre les dents.

Accueil VIP à l'Opéra

Accueil des VIP à l’Opéra

19h58 – Nous montons l’escalier avec grâce, le tapis rouge semble avoir été installé pour nous.

20h – Nous entrons dans la salle, nous trouvons (à peu près) nos sièges. Nous nous installons et les lumières s’éteignent. Le premier acte commence.

21h – Fin du premier acte. C’était captivant et Line s’est reconnue dans le personnage de Tosca, « la femme jalouse ». Adina Aaron, qui l’interprète, est très belle et a une voix splendide. Tous les autres personnages sont très bons aussi. Line a une préférence pour Spoletta, j’aime la voix chaude de Mario Cavaradossi. Les beaux jeux de lumières donnent au décor pourtant immense une ambiance intime.
Il y a un buffet dans le hall, mais nos pâtes-brocolis ont suffi à nous caler. Le bâtiment est magnifique et nous regardons de haut ceux qui sont venus en jean-baskets. Certes, chacun fait ce qu’il veut (ou ce qu’il peut), mais lorsqu’on a une occasion de bien s’habiller, pourquoi ne pas en profiter ??

22h – Déjà le second entracte ? ça passe trop vite ! Cette fois nous ne bougeons pas, pour profiter du décor magnifique. Nous sommes au deuxième balcon et de là-haut, la salle est réellement impressionnante (depuis notre place, nous voyons bien à la fois l’orchestre et la scène).

22h45 – La tension insoutenable est renforcée par les percussions. Comme pour Roméo et Juliette, nous savons parfaitement comment cela va se terminer pour Tosca et Mario mais nous ne pouvons pas nous empêcher d’espérer une autre tournure… Nous sommes agrippées chacune au bras de l’autre, le stress monte, nous attendons le miracle salvateur…

22h55 – Bon, pas de fin alternative, mais un final grandiose et émouvant. Nous applaudissons jusqu’à ne plus sentir nos mains.

La soirée est terminée et nous rentrons chez nous avec une seule envie, aller voir encore plein d’autres opéras…

Estelle

Informations pratiques : le site de l’Opéra de Marseille.

Publicités

Une réflexion sur “Une soirée à l’Opéra

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s